A l’école nouvelle, les notes n’existent pas

Un article de Sylvain Merle dans Le Parisien du 15 mars 2004

«LA VISITE est libre, vous verrez les enseignants et les enfants sont là pour vous aiguiller », indique Hélène, la directrice. Sur le seuil de l’École nouvelle d’Antony, elle dirige les visiteurs. Situé dans un quartier résidentiel, à deux pas de la station de RER Parc-de-Sceaux, l’établissement a organisé ses portes ouvertes samedi matin.
Fondée voici plus de quarante ans, cette école privée sous contrat avec l’État accueille environ 150 enfants en maternelle et en primaire.
Si l’enseignement y est conforme aux programmes nationaux, ici pas de notes, pas d’uniformité, pas de devoirs à la maison…
L’enfant évolue à son rythme avec la conviction de tous qu’il a le désir d’apprendre.

Lire la suite sur le site du Parisien.